Comment choisir un bon oreiller ?

De façon générale, le choix des oreillers dépend du confort, c’est donc un choix personnel. Mais il existe des modèles qui sont beaux à voir ou qui sont préconisés pour certains effets sur votre bien-être pendant les heures de sommeil.

Comment choisir si vous dormez sur le ventre ?

Si la majorité de vos nuits se passe dans une position face contre le matelas, il est déconseillé d’utiliser un oreiller. Ainsi, vos vertèbres restent alignées et vous évitez donc à vos muscles d’être englouti. Si vous ne pouvez vous passer d’un oreiller, il devrait être assez moelleux et fabriqué à l’aide d’un duvet souple par exemple.

Vous pouvez tapoter chaque matin vos oreillers pour qu’ils reprennent forme. Cette technique offre plus de longévité à votre oreiller. Opter pour une épaisseur plate de 5 à 6 cm et un capitonnage en laine. C’est la seule matière sur laquelle vous ne risquez pas de transpirer. Cette fibre naturelle a des vertus respirantes et s’adapte à votre température. Vous pouvez le modeler pour trouver un confort optimal.

Comment choisir si vous dormez sur le dos ?

Pour coucher sur le dos, les oreillers doivent être tenus fermes afin de garantir un bon maintien de la nuque. Cependant, faites attention à l’excès, car les oreillers très durs peuvent engendrer des migraines. Rappelez-vous de la règle générale ; la tête doit s’enfoncer à un tiers dans votre oreiller.

Si vous souffrez cependant de soucis cervicaux, vous pouvez opter pour un oreiller à mémoire forme qui reste compacte et s’adapte à vos mouvements. Les matières synthétiques font transpirer même si elles sont faciles à nettoyer tandis que les matières naturelles vous offrent le confort.

Vous pouvez utiliser la mousse à mémoire forme, car elle épouse parfaitement la nuque en la maintenant, ce qui évite les douleurs cervicales. Un modèle à mémoire de forme ne convient pas aux personnes agitées durant la nuit.

Comment choisir si vous dormez sur le côté ?

Vous pouvez le choisir plus souple, afin d’englober la nuque et l’oreille, et non seulement la tête. Pour cela, les matières naturelles comme la laine sont conseillées. Vous pouvez opter pour le duvet au lieu de la plume, car il est sans plumettes. Il offre donc un meilleur confort. Passant du très souple au très ferme, les densités sont variables selon chacun, mais la qualité dépend de la provenance du canard ou de l’oie.

Il est conseillé de trouver des remplaçants à vos oreillers tous les 3 à 5 ans et de changer la literie tous les 10 ans. Avec un oreiller plus affaissé, le maintien de la tête n’est pas garanti. N’oubliez pas de tapoter l’oreiller sur les côtés opposés chaque matin pour lui rendre sa forme et lui procurer plus de longévité.

Qu’est ce qu’une couette qualité « de luxe » ?
Une couette en matière synthétique : les avantages